Le dossier concerne la procédure dite "S460". Elle permet à Infrabel de faire des travaux lourds sur une voie tout en autorisant la circulation sur une autre, sous la surveillance d'un agent. Celui-ci était en contact permanent avec la cabine de signalisation pour garantir le libre accès de la voie aux convois (fret, voyageurs), explique L'Avenir. Mais cette procédure a été interdite en juin par le SSICF, ce qui oblige désormais Infrabel à bloquer totalement la seconde voie, ce qui pénalise fortement la circulation des trains en matière de ponctualité et de régularité. Infrabel s'est tourné vers la Cour des marchés mais a été débouté début juillet. Le gestionnaire du réseau ferroviaire peut néanmoins toujours recourir à la procédure S460 mais avec des conditions strictes qui l'obligent à mieux informer ses agents sur les risques encourus lors des travaux et à procéder à une analyse des risques chantier par chantier, indique encore L'Avenir. En parallèle, Infrabel travaille à une nouvelle procédure et espère recevoir d'ici la fin de l'année le feu vert de la SSICF. (Belga)

Le dossier concerne la procédure dite "S460". Elle permet à Infrabel de faire des travaux lourds sur une voie tout en autorisant la circulation sur une autre, sous la surveillance d'un agent. Celui-ci était en contact permanent avec la cabine de signalisation pour garantir le libre accès de la voie aux convois (fret, voyageurs), explique L'Avenir. Mais cette procédure a été interdite en juin par le SSICF, ce qui oblige désormais Infrabel à bloquer totalement la seconde voie, ce qui pénalise fortement la circulation des trains en matière de ponctualité et de régularité. Infrabel s'est tourné vers la Cour des marchés mais a été débouté début juillet. Le gestionnaire du réseau ferroviaire peut néanmoins toujours recourir à la procédure S460 mais avec des conditions strictes qui l'obligent à mieux informer ses agents sur les risques encourus lors des travaux et à procéder à une analyse des risques chantier par chantier, indique encore L'Avenir. En parallèle, Infrabel travaille à une nouvelle procédure et espère recevoir d'ici la fin de l'année le feu vert de la SSICF. (Belga)