Infrabel aurait ainsi demandé de maintenir toutes les procédures de sélection prévues au planning 2014, y compris les recrutements, même si ceux-ci se poursuivent en 2015. Par contre, "tous les contingents pour 2015 sont annulés", révèle le journal Le Soir lundi.

Bon an mal an, Infrabel recrute de 800 à 1.000 personnes chaque année pour combler les départs naturels. Chez Infrabel, on dément avoir déjà pris une décision de ce type, à l'instar de la SNCB, qui affirme qu'il n'y a aucune intention de stopper les recrutements pour 2015. Si gel il y a, cela accélérerait la diminution du personnel du groupe SNCB, alors que le niveau actuel de recrutement est déjà insuffisant pour combler les départs naturels.

Infrabel aurait ainsi demandé de maintenir toutes les procédures de sélection prévues au planning 2014, y compris les recrutements, même si ceux-ci se poursuivent en 2015. Par contre, "tous les contingents pour 2015 sont annulés", révèle le journal Le Soir lundi. Bon an mal an, Infrabel recrute de 800 à 1.000 personnes chaque année pour combler les départs naturels. Chez Infrabel, on dément avoir déjà pris une décision de ce type, à l'instar de la SNCB, qui affirme qu'il n'y a aucune intention de stopper les recrutements pour 2015. Si gel il y a, cela accélérerait la diminution du personnel du groupe SNCB, alors que le niveau actuel de recrutement est déjà insuffisant pour combler les départs naturels.