L'Institut des comptes nationaux (ICN), qui doit publier ce vendredi une nouvelle estimation de la dette publique belge, a décidé d'intégrer la dette d'Infrabel à celle de l'Etat. Cela portera la dette publique à 2 milliards d'euros de plus que prévu, ou 0,5% du produit intérieur brut.

Cette décision de l'ICN fait suite à l'examen approfondi des comptes de l'entreprise, qui avait été exigé par Eurostat, l'office statistique européen.