"C'est un pas important pour les efforts de l'Inde visant à devenir un centre manufacturier" mondial, a déclaré le Premier ministre indien Narendra Modi lors de la cérémonie à laquelle assistait également le président sud-coréen Moon Jae-in.

L'investissement de Samsung, qui a agrandi son site existant à Noida dans la banlieue de New Delhi, a atteint 750 millions de dollars. "L'usine de Noida est devenue la plus grande unité de fabrication de Samsung au monde", a déclaré M. Moon, alors que l'entreprise a annoncé que l'usine allait à terme fabriquer 120 millions de smartphones par an.

L'inauguration de cette usine intervient au moment où Samsung fait face à une rude concurrence de la part d'entreprises chinoises qui lui disputent le contrôle du marché géant des smartphones de l'Inde.

La décision de Samsung d'implanter cette usine en Inde a été accueillie les bras ouverts par le Premier ministre Narendra Modi, qui a lancé la campagne "Make in India" ("Fabriquez en Inde") visant à attirer des investissements étrangers et créer des emplois.

Samsung domine le marché mondial après avoir investi des dizaines de milliards d'euros pour construire et agrandir ses usines. Mais le géant sud-coréen a tablé vendredi sur une hausse de 5,2% de son bénéfice opérationnel trimestriel, un résultat inférieur aux attentes, en raison de ventes de smartphones moins florissantes dans un contexte de concurrence féroce.

"C'est un pas important pour les efforts de l'Inde visant à devenir un centre manufacturier" mondial, a déclaré le Premier ministre indien Narendra Modi lors de la cérémonie à laquelle assistait également le président sud-coréen Moon Jae-in.L'investissement de Samsung, qui a agrandi son site existant à Noida dans la banlieue de New Delhi, a atteint 750 millions de dollars. "L'usine de Noida est devenue la plus grande unité de fabrication de Samsung au monde", a déclaré M. Moon, alors que l'entreprise a annoncé que l'usine allait à terme fabriquer 120 millions de smartphones par an. L'inauguration de cette usine intervient au moment où Samsung fait face à une rude concurrence de la part d'entreprises chinoises qui lui disputent le contrôle du marché géant des smartphones de l'Inde. La décision de Samsung d'implanter cette usine en Inde a été accueillie les bras ouverts par le Premier ministre Narendra Modi, qui a lancé la campagne "Make in India" ("Fabriquez en Inde") visant à attirer des investissements étrangers et créer des emplois.Samsung domine le marché mondial après avoir investi des dizaines de milliards d'euros pour construire et agrandir ses usines. Mais le géant sud-coréen a tablé vendredi sur une hausse de 5,2% de son bénéfice opérationnel trimestriel, un résultat inférieur aux attentes, en raison de ventes de smartphones moins florissantes dans un contexte de concurrence féroce.