L'électricité de la borne de recharge est produite localement et provient de trois éoliennes construites près du site de Rodenhuize dans le port de Gand. Ces installations produiront environ 33.000 mégawattheures par an, soit la demande énergétique annuelle de 11.000 voitures électriques (pour une consommation de 20 kWh/100 km et 15.000 km parcourus par an). Cela correspond également à une réduction des émissions de CO2 de plus de 13.000 tonnes chaque année, selon les estimations d'Engie. La recharge pour 200 km d'autonomie peut se faire en 10 à 20 minutes en fonction de la capacité de charge rapide du véhicule, au tarif de 0,40 euro par kWh. Les données de la station seront collectées et analysées pendant un an afin d'optimiser le concept des bornes de recharge alimentées à l'énergie éolienne avant un éventuel déploiement sur d'autres sites. "En développant des solutions de recharge de haute qualité et abordables pour nos clients résidentiels et professionnels, nous voulons contribuer à accélérer le verdissement du parc automobile belge", commente Thierry Saegeman, CEO d'Engie Belgium. "C'est pourquoi Engie vise 6.000 nouveaux points de charge pour les particuliers et les entreprises dans toute la Belgique d'ici fin 2022, un rythme que nous allons encore augmenter dans les années à venir." (Belga)

L'électricité de la borne de recharge est produite localement et provient de trois éoliennes construites près du site de Rodenhuize dans le port de Gand. Ces installations produiront environ 33.000 mégawattheures par an, soit la demande énergétique annuelle de 11.000 voitures électriques (pour une consommation de 20 kWh/100 km et 15.000 km parcourus par an). Cela correspond également à une réduction des émissions de CO2 de plus de 13.000 tonnes chaque année, selon les estimations d'Engie. La recharge pour 200 km d'autonomie peut se faire en 10 à 20 minutes en fonction de la capacité de charge rapide du véhicule, au tarif de 0,40 euro par kWh. Les données de la station seront collectées et analysées pendant un an afin d'optimiser le concept des bornes de recharge alimentées à l'énergie éolienne avant un éventuel déploiement sur d'autres sites. "En développant des solutions de recharge de haute qualité et abordables pour nos clients résidentiels et professionnels, nous voulons contribuer à accélérer le verdissement du parc automobile belge", commente Thierry Saegeman, CEO d'Engie Belgium. "C'est pourquoi Engie vise 6.000 nouveaux points de charge pour les particuliers et les entreprises dans toute la Belgique d'ici fin 2022, un rythme que nous allons encore augmenter dans les années à venir." (Belga)