Les rappels portent sur 1.300 Sonata Sedan déjà vendues sur le marché américain et sur quelque 46.000 unités en Corée du Sud, a indiqué
Hyundai dans un communiqué.

Cette décision a été prise en raison de problèmes de verrouillage des portes avant, observés sur certains modèles Sonata lancés en septembre 2009.

L'annonce de Hyundai survient alors que les dirigeants du constructeur japonais Toyota rendent des comptes devant le Congrès américain après le rappel de millions de voitures défectueuses.

Les rappels portent sur 1.300 Sonata Sedan déjà vendues sur le marché américain et sur quelque 46.000 unités en Corée du Sud, a indiqué Hyundai dans un communiqué. Cette décision a été prise en raison de problèmes de verrouillage des portes avant, observés sur certains modèles Sonata lancés en septembre 2009. L'annonce de Hyundai survient alors que les dirigeants du constructeur japonais Toyota rendent des comptes devant le Congrès américain après le rappel de millions de voitures défectueuses.