Huawei sera donc chargé de développer l'internet ultra rapide en Russie. Des plans sont déjà prévus pour des zones tests, notamment dans les trains à grande vitesse, les métros et certains buildings. Les Etats-Unis ont placé le géant des technologies chinois sur une liste noire en mai. Ils craignent que Huawei mène des missions d'espionnage pour le compte de la Chine, ce que la société a toujours démenti. (Belga)

Huawei sera donc chargé de développer l'internet ultra rapide en Russie. Des plans sont déjà prévus pour des zones tests, notamment dans les trains à grande vitesse, les métros et certains buildings. Les Etats-Unis ont placé le géant des technologies chinois sur une liste noire en mai. Ils craignent que Huawei mène des missions d'espionnage pour le compte de la Chine, ce que la société a toujours démenti. (Belga)