Huawei, spécialiste des équipements pour les réseaux mobiles, est soupçonné par les Etats-Unis d'espionnage pour le compte de Pékin, ce que Huawei a toujours nié.

Selon M. Liang, il n'y a pas de loi en Chine qui contraigne les entreprises à collecter des données ou à équiper leurs appareils de fonctions cachées.