Ce don en espèces a été dévoilé par le Secrétaire aux finances Paul Chan, dans le cadre de mesures d'un montant total de 120 milliards de dollars HKD destinées à aider la mégapole à faire face à sa pire crise financière en une décennie. Hong Kong dispose d'importantes réserves fiscales - de plus de 1.000 milliards de dollars HKD accumulés pendant plusieurs années de croissance- dans lesquelles il puise actuellement. À lui seul, le don en espèces représente 71 milliards de dollars HKD. Les autorités misent sur le fait que les consommateurs réinjecteront une grande partie de cet argent dans l'économie locale. L'économie de Hong Kong est plombée par les retombées de la guerre commerciale sino-américaine, des mois de manifestations pro-démocratie et désormais l'épidémie du nouveau coronavirus. Ces trois coups durs ont été qualifiés d'"exceptionnellement sévères", par le secrétaire aux Finances. D'autres mesures ont été annoncées dans le cadre de ce budget, notamment des réductions d'impôts sur les bénéfices et les salaires, ainsi que des prêts à faible taux d'intérêt pour les entreprises qui peinent à payer les salaires de leur personnel. Les commerçants, les secteurs du tourisme, de la restauration ou des divertissements, sont particulièrement touchés par cette récession. Le nombre de faillites a augmenté tout comme le taux de chômage, habituellement faible. La récession, dans laquelle l'ex-colonie britannique est entrée au troisième trimestre, aggrave les difficultés rencontrées par la cheffe de l'exécutif, Carrie Lam, qui connaît un taux record d'impopularité après des mois de contestation. (Belga)

Ce don en espèces a été dévoilé par le Secrétaire aux finances Paul Chan, dans le cadre de mesures d'un montant total de 120 milliards de dollars HKD destinées à aider la mégapole à faire face à sa pire crise financière en une décennie. Hong Kong dispose d'importantes réserves fiscales - de plus de 1.000 milliards de dollars HKD accumulés pendant plusieurs années de croissance- dans lesquelles il puise actuellement. À lui seul, le don en espèces représente 71 milliards de dollars HKD. Les autorités misent sur le fait que les consommateurs réinjecteront une grande partie de cet argent dans l'économie locale. L'économie de Hong Kong est plombée par les retombées de la guerre commerciale sino-américaine, des mois de manifestations pro-démocratie et désormais l'épidémie du nouveau coronavirus. Ces trois coups durs ont été qualifiés d'"exceptionnellement sévères", par le secrétaire aux Finances. D'autres mesures ont été annoncées dans le cadre de ce budget, notamment des réductions d'impôts sur les bénéfices et les salaires, ainsi que des prêts à faible taux d'intérêt pour les entreprises qui peinent à payer les salaires de leur personnel. Les commerçants, les secteurs du tourisme, de la restauration ou des divertissements, sont particulièrement touchés par cette récession. Le nombre de faillites a augmenté tout comme le taux de chômage, habituellement faible. La récession, dans laquelle l'ex-colonie britannique est entrée au troisième trimestre, aggrave les difficultés rencontrées par la cheffe de l'exécutif, Carrie Lam, qui connaît un taux record d'impopularité après des mois de contestation. (Belga)