Actuellement, 35 personnes travaillent au siège de Zellik. Elles apportent un soutien marketing, logistique, comptable et de service après-vente aux revendeurs. Les fonctions de back-office disparaîtront d'ici octobre 2016 et seront transférées en France. Les fonctions "field", qui assurent un contact direct avec les revendeurs, resteront à Zellik. Les centres logistiques de Gand et d'Alost ne sont pas concernés par la restructuration. (Belga)

Actuellement, 35 personnes travaillent au siège de Zellik. Elles apportent un soutien marketing, logistique, comptable et de service après-vente aux revendeurs. Les fonctions de back-office disparaîtront d'ici octobre 2016 et seront transférées en France. Les fonctions "field", qui assurent un contact direct avec les revendeurs, resteront à Zellik. Les centres logistiques de Gand et d'Alost ne sont pas concernés par la restructuration. (Belga)