Les entreprises de livraison de repas à domicile connaissent un succès croissant ces dernières années. Jonathan Dehossay et Jonathan Pirastu l'ont bien compris. Ces deux amis d'enfance ont cofondé Homi Food, une start-up liégeoise qui cuisine une multitude de plats, de potages et de desserts, garantis sans conservateur, sans sucre ajouté, sans gluten et sans lactose. Ces repas, qui sont ensuite empaquetés et livrés par camionnette privée dans un rayon de 35 km autour du centre de Liège, sont composés en collaboration avec le nutriti...

Les entreprises de livraison de repas à domicile connaissent un succès croissant ces dernières années. Jonathan Dehossay et Jonathan Pirastu l'ont bien compris. Ces deux amis d'enfance ont cofondé Homi Food, une start-up liégeoise qui cuisine une multitude de plats, de potages et de desserts, garantis sans conservateur, sans sucre ajouté, sans gluten et sans lactose. Ces repas, qui sont ensuite empaquetés et livrés par camionnette privée dans un rayon de 35 km autour du centre de Liège, sont composés en collaboration avec le nutritionniste du sport Damien Pauquet. Si l'entreprise a été créée il y a plus d'un an, elle n'a été pleinement opérationnelle qu'après quatre à cinq mois d'existence. Le temps pour les deux fondateurs de tester le marché et obtenir un retour positif par rapport à leur concept, mais également de rassembler une équipe de cinq personnes permettant de lancer la start-up correctement. Lors des deux premiers mois, Homi Food n'a d'ailleurs livré qu'en certains lieux spécifiques, appelés " points d'enlèvement ". Les deux fondateurs ont ensuite décidé de proposer également la livraison de plats à domicile, sous forme de " box repas ". Afin d'éviter à leurs clients de devoir payer des frais de livraison, la start-up a imposé une commande de cinq repas minimum. Le client-type de l'entreprise est une personne active, sportive, entre 30 et 50 ans, avec des enfants. 80% des clients d'Homi Food correspondent à ce descriptif. Des étudiants vivant en kot et des personnes âgées font aussi appel à leur service. Aujourd'hui, la quantité de repas vendus oscille entre 1.400 et 1.600 par mois. Preuve que le marché de la livraison des plats sains à domicile est porteur, les deux fondateurs espèrent multiplier ce nombre par deux d'ici six à huit mois. " Les gens n'ont pas toujours le temps de cuisiner et, en même temps, de faire attention à ce qu'ils mangent, estime Jonathan Pirastu. Homi Food propose donc une solution afin de remédier à ce problème ". Fort de son succès, Homi Food commence à présent à se diversifier et s'oriente davantage vers le B to B : " On voit un intérêt des entreprises qui souhaitent apporter une alimentation saine à leurs employés. En compagnie de notre nutritionniste, on propose également des conférences destinées à nos entreprises partenaires ", poursuit Jonathan Pirastu. Si aujourd'hui Homi Food ne livre qu'à Liège, les deux fondateurs n'excluent pas d'étendre, dans le futur, leur système de livraison à Bruxelles et à Wavre. Par Charles Regnier.