Sur les sept premiers mois de l'année, le résultat cumulé est lui aussi en hausse, de 0,45% par rapport à la même période en 2014. Les véhicules utilitaires légers ont connu en juillet dernier une hausse de leurs immatriculations de 14,1% par rapport à juillet 2014 (4.353 immatriculations en juillet 2015). Les chiffres pour le secteur des véhicules utilitaires lourds sont davantage contrastés avec, pour les moins de 16 tonnes un recul de 14,6% mais une progression de 5,9% pour les plus de 16 tonnes.

Le marché des motos enregistre quant à lui une hausse mensuelle de 9,4% et celui des cyclomoteurs de 3,62%. Les immatriculations des autocars ont, elles, chuté en un an de 134 à 53, ce qui constitue une baisse de 60,45%.

Sur les sept premiers mois de l'année, le résultat cumulé est lui aussi en hausse, de 0,45% par rapport à la même période en 2014. Les véhicules utilitaires légers ont connu en juillet dernier une hausse de leurs immatriculations de 14,1% par rapport à juillet 2014 (4.353 immatriculations en juillet 2015). Les chiffres pour le secteur des véhicules utilitaires lourds sont davantage contrastés avec, pour les moins de 16 tonnes un recul de 14,6% mais une progression de 5,9% pour les plus de 16 tonnes. Le marché des motos enregistre quant à lui une hausse mensuelle de 9,4% et celui des cyclomoteurs de 3,62%. Les immatriculations des autocars ont, elles, chuté en un an de 134 à 53, ce qui constitue une baisse de 60,45%.