Les immatriculations de véhicules utilitaires légers ont par contre connu une baisse, de 14,3%, tout comme celles de véhicules utilitaires lourds entre 3,5 et 16 tonnes (-42,6%) et de véhicules utilitaires lourds de plus de 16 tonnes (-19,8%).

Les deux-roues motorisés affichent également un recul de 14,8%. "Après la hausse de 13,3% constatée en janvier, le marché de l'automobile neuve a confirmé son meilleur début d'année en clôturant à nouveau le mois de février dans le vert", constatent le SPF Mobilité et la Febiac. "Au cumul des deux premiers mois, l'exercice actuel figure en avance de 8,6% face aux chiffres de l'an dernier."

Ces résultats du marché de l'automobile neuve ne se répercutent pas dans les autres segments (camionnettes, camions de distribution, poids-lourds et motos).

Les immatriculations de véhicules utilitaires légers ont par contre connu une baisse, de 14,3%, tout comme celles de véhicules utilitaires lourds entre 3,5 et 16 tonnes (-42,6%) et de véhicules utilitaires lourds de plus de 16 tonnes (-19,8%). Les deux-roues motorisés affichent également un recul de 14,8%. "Après la hausse de 13,3% constatée en janvier, le marché de l'automobile neuve a confirmé son meilleur début d'année en clôturant à nouveau le mois de février dans le vert", constatent le SPF Mobilité et la Febiac. "Au cumul des deux premiers mois, l'exercice actuel figure en avance de 8,6% face aux chiffres de l'an dernier." Ces résultats du marché de l'automobile neuve ne se répercutent pas dans les autres segments (camionnettes, camions de distribution, poids-lourds et motos).