L'installation de ces deux tours qui devraient atteindre une largeur de 180 mètres, intervient dans le cadre de l'extension d'une centrale nucléaire à Waynesboro, dans l'Etat de Géorgie. Le contrat a en réalité été conclu par Research Cottrell Cooling (RCC), une des filiales de Hamon.

Ce nouvel accord marque le retour de RCC et Hamon dans le territoire couvert par l'Accord de libre échange nord-américain (Aléna), à savoir le Canada, les Etats-Unis et le Mexique.

Hamon a par ailleurs annoncé qu'il avait bouclé l'année dernière avec un bénéfice net de 17,4 millions d'euros, une baisse de 6 pc par rapport à 2008. Le chiffre d'affaires est passé de 366,7 à 379,8 millions d'euros.

Trends.be, avec Belga

L'installation de ces deux tours qui devraient atteindre une largeur de 180 mètres, intervient dans le cadre de l'extension d'une centrale nucléaire à Waynesboro, dans l'Etat de Géorgie. Le contrat a en réalité été conclu par Research Cottrell Cooling (RCC), une des filiales de Hamon.Ce nouvel accord marque le retour de RCC et Hamon dans le territoire couvert par l'Accord de libre échange nord-américain (Aléna), à savoir le Canada, les Etats-Unis et le Mexique.Hamon a par ailleurs annoncé qu'il avait bouclé l'année dernière avec un bénéfice net de 17,4 millions d'euros, une baisse de 6 pc par rapport à 2008. Le chiffre d'affaires est passé de 366,7 à 379,8 millions d'euros. Trends.be, avec Belga