Pour près d'un quart (24 %) des Belges interrogés par Références et la Vlerick School, le secteur du tourisme est le plus convoité pour y travailler, suivi par l'industrie pharmaceutique (21 %) et les médias (21 %). Les secteurs les moins attractifs sont le nettoyage, le secteur pétrolier et l'industrie automobile.

Si les Belges pouvaient choisir une entreprise pour y travailler, ils choisiraient d'abord GlaxoSmithKline, Coca-Cola et Colruyt.

Un peu plus de 5.000 lecteurs de Références/Vacature ont participé à cette enquête préparée par la Vlerick School. Un peu plus de 70 % des sondés disposaient d'un diplôme du supérieur.

Trends.be, avec Belga

Pour près d'un quart (24 %) des Belges interrogés par Références et la Vlerick School, le secteur du tourisme est le plus convoité pour y travailler, suivi par l'industrie pharmaceutique (21 %) et les médias (21 %). Les secteurs les moins attractifs sont le nettoyage, le secteur pétrolier et l'industrie automobile.Si les Belges pouvaient choisir une entreprise pour y travailler, ils choisiraient d'abord GlaxoSmithKline, Coca-Cola et Colruyt.Un peu plus de 5.000 lecteurs de Références/Vacature ont participé à cette enquête préparée par la Vlerick School. Un peu plus de 70 % des sondés disposaient d'un diplôme du supérieur.Trends.be, avec Belga