Un extincteur a été vidé et plusieurs rames de papiers ont été déversées dans les locaux de la Maison de l'industrie. Les bâtiments abritent les activités régionales de la fédération de l'industrie technologique Agoria ainsi que celles d'Innovatech, une ASBL qui promeut l'innovation technologique au sein des entreprises. Le porte-parole de la police a écarté l'hypothèse de violence physique. La manifestation était partie de l'entreprise Caterpillar. Dans les rangs du cortège se trouvaient des travailleurs de l'usine, de ses sous-traitants ainsi que d'une série d'autres entreprises de la région de Charleroi, du Centre et de Mons. Au sein des bâtiments d'Agoria, les responsables syndicaux espéraient rencontrer des membres de la fédération de l'industrie technologique. (Belga)