Durant la grève, 3.718 trains de passagers ont dû être supprimés et 615 autres trains n'ont pas pu effectuer le trajet complet. Par ailleurs, 1.406 trains ont enregistré des retards pour un total de 12.391 minutes. Les conséquences sur le trafic de marchandises ont été limitées: 25 trains de marchandises ont enregistré des retards (1.086 minutes au total). Les syndicats entendaient manifester leur mécontentement après l'échec des négociations sur le protocole d'accord social 2016-2018 et les mesures d'augmentation de la productivité dans les chemins de fer malgré les économies imposées par le fédéral. Les syndicats et la direction se rencontreront mardi prochain. La ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, a précisé jeudi que le gouvernement n'adapterait pas son plan stratégique pour l'avenir de la SNCB. (Belga)

Durant la grève, 3.718 trains de passagers ont dû être supprimés et 615 autres trains n'ont pas pu effectuer le trajet complet. Par ailleurs, 1.406 trains ont enregistré des retards pour un total de 12.391 minutes. Les conséquences sur le trafic de marchandises ont été limitées: 25 trains de marchandises ont enregistré des retards (1.086 minutes au total). Les syndicats entendaient manifester leur mécontentement après l'échec des négociations sur le protocole d'accord social 2016-2018 et les mesures d'augmentation de la productivité dans les chemins de fer malgré les économies imposées par le fédéral. Les syndicats et la direction se rencontreront mardi prochain. La ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, a précisé jeudi que le gouvernement n'adapterait pas son plan stratégique pour l'avenir de la SNCB. (Belga)