Ludo Sempels, de l'aile flamande du syndicat cheminot socialiste (ACOD Spoor, le pendant de la CGSP Cheminots), a confirmé jeudi la tenue de la réunion. "Nous avons accepté l'invitation d'HR Rail", précise-t-il. "Nous avons toujours dit être ouverts à la poursuite des discussions". Luc Piens, du syndicat chrétien (ACV-CSC), a quant à lui confirmé que l'ACV-Transcom serait également représentée à cette réunion. Il n'était pas clair dans l'immédiat, jeudi matin, si les ailes francophones de ces deux organisations syndicales, la CGSP Cheminots et la CSC Transcom, comptent participer également à la réunion de mardi. Serge Piteljon, secrétaire national de la CGSP Cheminots, et Ludo Sempels, de l'ACOD Spoor, se rencontrent en début d'après-midi, a-t-on appris de source syndicale, mais le premier n'était pas disponible dans l'immédiat pour confirmer la présence des francophones la semaine prochaine autour de la table de négociation. CGSP Cheminots et CSC Transcom ont entamé mardi soir une grève de 48h qui paralyse la circulation ferroviaire dans le sud du pays et entraine des perturbations sur le rail en Flandre. Leurs pendants flamands avaient, fin décembre, annoncé qu'ils levaient pour leur part le préavis de grève concernant les arrêts de travail du mois de janvier, une initiative qui avait surpris côté francophone. (Belga)

Ludo Sempels, de l'aile flamande du syndicat cheminot socialiste (ACOD Spoor, le pendant de la CGSP Cheminots), a confirmé jeudi la tenue de la réunion. "Nous avons accepté l'invitation d'HR Rail", précise-t-il. "Nous avons toujours dit être ouverts à la poursuite des discussions". Luc Piens, du syndicat chrétien (ACV-CSC), a quant à lui confirmé que l'ACV-Transcom serait également représentée à cette réunion. Il n'était pas clair dans l'immédiat, jeudi matin, si les ailes francophones de ces deux organisations syndicales, la CGSP Cheminots et la CSC Transcom, comptent participer également à la réunion de mardi. Serge Piteljon, secrétaire national de la CGSP Cheminots, et Ludo Sempels, de l'ACOD Spoor, se rencontrent en début d'après-midi, a-t-on appris de source syndicale, mais le premier n'était pas disponible dans l'immédiat pour confirmer la présence des francophones la semaine prochaine autour de la table de négociation. CGSP Cheminots et CSC Transcom ont entamé mardi soir une grève de 48h qui paralyse la circulation ferroviaire dans le sud du pays et entraine des perturbations sur le rail en Flandre. Leurs pendants flamands avaient, fin décembre, annoncé qu'ils levaient pour leur part le préavis de grève concernant les arrêts de travail du mois de janvier, une initiative qui avait surpris côté francophone. (Belga)