"Les syndicats exigent l'assurance qu'il n'y aura pas de pertes forcées d'emploi suite à la mise en place de nouveaux terminaux très automatisés", avaient indiqué les syndicats FNV et CNV dans un communiqué. Selon les deux syndicats, environ 800 emplois sont menacés sur les quelque 3.600 que compte le port. Plus grand projet maritime aux Pays-Bas depuis plusieurs décennies, l'extension du port, "Maasvlakte 2", vise à doubler à terme sa capacité de transbordement. (Belga)

"Les syndicats exigent l'assurance qu'il n'y aura pas de pertes forcées d'emploi suite à la mise en place de nouveaux terminaux très automatisés", avaient indiqué les syndicats FNV et CNV dans un communiqué. Selon les deux syndicats, environ 800 emplois sont menacés sur les quelque 3.600 que compte le port. Plus grand projet maritime aux Pays-Bas depuis plusieurs décennies, l'extension du port, "Maasvlakte 2", vise à doubler à terme sa capacité de transbordement. (Belga)