Les bagagistes d'Aviapartner on suspendu vers 13h une partie du service aux passagers. Les travailleurs se plaignent notamment d'un manque de reconnaissance de la part du CEO, Laurent Levaux, pour leur flexibilité après les attentats du 22 mars. Une erreur dans les fiches de salaire a été le déclencheur du mouvement de grève. (Belga)

Les bagagistes d'Aviapartner on suspendu vers 13h une partie du service aux passagers. Les travailleurs se plaignent notamment d'un manque de reconnaissance de la part du CEO, Laurent Levaux, pour leur flexibilité après les attentats du 22 mars. Une erreur dans les fiches de salaire a été le déclencheur du mouvement de grève. (Belga)