Ces derniers jours, des piquets de grève avaient plutôt été mis en place en Wallonie, une dizaine de centres ayant été touchés jeudi matin en Wallonie. Mais ces actions locales semblent s'étendre. A Gand et Bruxelles, le centre de tri est ainsi touché par un piquet, selon la direction. Ce serait également le cas au centre de tri d'Anvers, selon la CGSP. Le responsable syndical Jean-Pierre Nyns dit comprendre les actions. "Les gens font entendre leur voix après des années pendant lesquelles la direction de Bpost ne les a pas écoutés". Jeudi, la direction de l'entreprise publique avait appelé à cesser toute action locale et invité les syndicats à discuter après que ces derniers eurent décidé de suspendre la grève coordonnée et se furent dits disposés à retrouver la direction autour de la table des négociations. (Belga)