Le personnel de la FN Herstal et de Browning international a rejeté la proposition de la direction, qui voulait mettre autour de la table les permanents syndicaux, les secrétaires régionaux des organisations syndicales ainsi que le président du conseil d'administration de la FN, l'administrateur délégué et le président du holding wallon Wespavia, actionnaire du groupe Herstal. Les délégations syndicales de la FN Herstal ont refusé cette option estimant que l'ensemble du conseil d'administration devait être présent à cette rencontre et à la visite de l'entreprise. Le personnel de l'entreprise herstalienne d'armement craint une délocalisation des activités, estimant que le recours à des sous-traitants était un signe avant-coureur d'autant que l'entreprise d'Herstal ne fonctionne pas à plein régime. Depuis le début de la grève, la direction a rappelé qu'elle n'avait aucun agenda caché de délocalisation ni aucune perspective de pertes d'emploi pour les sites liégeois "mais au contraire des plans de croissance". Des piquets de grève seront organisés mercredi aux entrées de la FN Herstal et Zutendaal ainsi que Browning International. Une nouvelle assemblée générale est prévue en matinée. (Belga)

Le personnel de la FN Herstal et de Browning international a rejeté la proposition de la direction, qui voulait mettre autour de la table les permanents syndicaux, les secrétaires régionaux des organisations syndicales ainsi que le président du conseil d'administration de la FN, l'administrateur délégué et le président du holding wallon Wespavia, actionnaire du groupe Herstal. Les délégations syndicales de la FN Herstal ont refusé cette option estimant que l'ensemble du conseil d'administration devait être présent à cette rencontre et à la visite de l'entreprise. Le personnel de l'entreprise herstalienne d'armement craint une délocalisation des activités, estimant que le recours à des sous-traitants était un signe avant-coureur d'autant que l'entreprise d'Herstal ne fonctionne pas à plein régime. Depuis le début de la grève, la direction a rappelé qu'elle n'avait aucun agenda caché de délocalisation ni aucune perspective de pertes d'emploi pour les sites liégeois "mais au contraire des plans de croissance". Des piquets de grève seront organisés mercredi aux entrées de la FN Herstal et Zutendaal ainsi que Browning International. Une nouvelle assemblée générale est prévue en matinée. (Belga)