Fondée en janvier 2015, l'Alliance for Youth rassemble des entreprises comme Nestlé, Axa, Adecco, EY, IBA, IBM ou encore Securex et Sodexo. En un an, 1.746 emplois et stages ont été créés par les membres pour les travailleurs de moins de 30 ans. Rejoints aujourd'hui par Deloitte et Engie, l'objectif sera de créer 1.900 opportunités en 2016 pour ce public cible. Le partenariat conclu avec Synerjob - la fédération regroupant Actiris, le Forem, le VDAB, Bruxelles Formation et l'ADG - permettra aux recruteurs d'avoir accès à des services comme la création et distribution d'offres d'emploi, le soutien aux stages en entreprise, l'apprentissage des langues, la formation des demandeurs d'emploi aux besoins spécifiques de l'employeur et un soutien à la politique de diversité. Le suivi de la collaboration sera effectué via un comité composé des représentants du partenariat, qui se réunira deux fois par an. "Nous espérons susciter un effet boule de neige et que d'autres entreprises emboîtent le pas dans cette démarche sociétale", a indiqué Didier Gosuin, ministre bruxellois de l'Emploi, lors de la signature du partenariat à la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), à Bruxelles. Des discussions avec des employeurs comme MC Donalds, déjà associé au VDAB flamand, sont en cours pour que la société se joigne à l'initiative, indique Fons Leroy, président de Synerjob. Des offres d'emploi peu qualifiés sont en effet nécessaires pour combattre le chômage des jeunes. (Belga)

Fondée en janvier 2015, l'Alliance for Youth rassemble des entreprises comme Nestlé, Axa, Adecco, EY, IBA, IBM ou encore Securex et Sodexo. En un an, 1.746 emplois et stages ont été créés par les membres pour les travailleurs de moins de 30 ans. Rejoints aujourd'hui par Deloitte et Engie, l'objectif sera de créer 1.900 opportunités en 2016 pour ce public cible. Le partenariat conclu avec Synerjob - la fédération regroupant Actiris, le Forem, le VDAB, Bruxelles Formation et l'ADG - permettra aux recruteurs d'avoir accès à des services comme la création et distribution d'offres d'emploi, le soutien aux stages en entreprise, l'apprentissage des langues, la formation des demandeurs d'emploi aux besoins spécifiques de l'employeur et un soutien à la politique de diversité. Le suivi de la collaboration sera effectué via un comité composé des représentants du partenariat, qui se réunira deux fois par an. "Nous espérons susciter un effet boule de neige et que d'autres entreprises emboîtent le pas dans cette démarche sociétale", a indiqué Didier Gosuin, ministre bruxellois de l'Emploi, lors de la signature du partenariat à la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), à Bruxelles. Des discussions avec des employeurs comme MC Donalds, déjà associé au VDAB flamand, sont en cours pour que la société se joigne à l'initiative, indique Fons Leroy, président de Synerjob. Des offres d'emploi peu qualifiés sont en effet nécessaires pour combattre le chômage des jeunes. (Belga)