Les états-membres de l'UE doivent maintenir une réserve de pétrole stratégique qui peut être utilisée lorsque la sécurité d'approvisionnement est menacée. En Belgique, cette réserve est gérée par l'agence APETRA. Selon le SPF Economie, il n'y a pas de problème pour la sécurité d'approvisionnement - il y a suffisamment de pétrole - mais il y a par contre un problème de sécurité actuellement. "Le pétrole doit être livré aux stations. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos collègues de l'Intérieur", précise-t-on au SPF Economie. Les problèmes de sécurité causés par des protestataires sont traités par les gouverneurs de province et les forces de l'ordre locales.

Des manifestants bloquent le dépôt de Total à Neder-Over-Heembeek

Des gilets jaunes bloquent le dépôt de Total à Neder-Over-Heembeek depuis jeudi après-midi, a indiqué Brafco, la Fédération belge des Négociants en Combustibles et Carburants.

Le mouvement de grogne restait limité à la Wallonie ces derniers jours mais s'est désormais étendu à la Région bruxelloise et à la Flandre, où le dépôt de Vilvorde est également bloqué depuis ce jeudi.

Les états-membres de l'UE doivent maintenir une réserve de pétrole stratégique qui peut être utilisée lorsque la sécurité d'approvisionnement est menacée. En Belgique, cette réserve est gérée par l'agence APETRA. Selon le SPF Economie, il n'y a pas de problème pour la sécurité d'approvisionnement - il y a suffisamment de pétrole - mais il y a par contre un problème de sécurité actuellement. "Le pétrole doit être livré aux stations. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos collègues de l'Intérieur", précise-t-on au SPF Economie. Les problèmes de sécurité causés par des protestataires sont traités par les gouverneurs de province et les forces de l'ordre locales. Des manifestants bloquent le dépôt de Total à Neder-Over-HeembeekDes gilets jaunes bloquent le dépôt de Total à Neder-Over-Heembeek depuis jeudi après-midi, a indiqué Brafco, la Fédération belge des Négociants en Combustibles et Carburants.Le mouvement de grogne restait limité à la Wallonie ces derniers jours mais s'est désormais étendu à la Région bruxelloise et à la Flandre, où le dépôt de Vilvorde est également bloqué depuis ce jeudi.