Ces derniers jours, des blocages filtrants ont immobilisé des dizaines de camions de supermarchés en Wallonie et un poids lourd transportant des denrées alimentaires est resté bloqué durant sept heures, détaille Comeos. "La situation devient ingérable, cela doit cesser", ajoute-t-elle.

D'après la fédération du commerce et des services, le mouvement risque d'entraîner des perturbations pendant plusieurs semaines et de compromettre l'approvisionnement alors que les commerçants entament la période la plus chargée de l'année. Elle craint également la perte de tonnes de denrées alimentaires si les centres de distribution ou les camions contenant des produits frais sont bloqués.

"Comeos avait déjà démontré que le secteur du commerce de notre pays était confronté à de graves problèmes par rapport aux pays voisins", poursuit-elle. "Une telle action ne fera qu'aggraver la situation."