L'acquisition s'inscrit dans un cadre privé, Val Saint-Lambert n'intégrera dès lors pas le périmètre de consolidation des sociétés du Groupe Forrest.

L'homme d'affaires ajoute qu'il prendra à court terme des initiatives afin de dynamiser les ventes.

"Je suis heureux d'acquérir Val-Saint-Lambert, une société de renommée mondiale, intimement liée à l'histoire de la Belgique, de la province de Liège et à la qualité extraordinaire de son artisanat", a commenté M. Forest. Il ajoute que cette acquisition s'inscrit dans une réflexion à long terme dont l'objectif est la pérennité de l'activité et de l'emploi.

Fondées en 1926 et établies à Seraing, les Cristalleries du Val-Saint-Lambert avaient fait faillite en 2013 avant d'être reprises par Jacques Somville.

L'acquisition s'inscrit dans un cadre privé, Val Saint-Lambert n'intégrera dès lors pas le périmètre de consolidation des sociétés du Groupe Forrest. L'homme d'affaires ajoute qu'il prendra à court terme des initiatives afin de dynamiser les ventes. "Je suis heureux d'acquérir Val-Saint-Lambert, une société de renommée mondiale, intimement liée à l'histoire de la Belgique, de la province de Liège et à la qualité extraordinaire de son artisanat", a commenté M. Forest. Il ajoute que cette acquisition s'inscrit dans une réflexion à long terme dont l'objectif est la pérennité de l'activité et de l'emploi. Fondées en 1926 et établies à Seraing, les Cristalleries du Val-Saint-Lambert avaient fait faillite en 2013 avant d'être reprises par Jacques Somville.