Les syndicats et la direction sont restés discrets lundi sur le déroulement et le contenu des négociations. Les milieux syndicaux affirment que les discussions dureront au moins trois jours. Entre autres, la possibilité d'une augmentation des salaires est abordée. Plus tôt, il est apparu que les travailleurs de l'acier recevront une prime de 500 euros pour récompenser leur volonté de travailler pendant la crise de coronavirus. (Belga)

Les syndicats et la direction sont restés discrets lundi sur le déroulement et le contenu des négociations. Les milieux syndicaux affirment que les discussions dureront au moins trois jours. Entre autres, la possibilité d'une augmentation des salaires est abordée. Plus tôt, il est apparu que les travailleurs de l'acier recevront une prime de 500 euros pour récompenser leur volonté de travailler pendant la crise de coronavirus. (Belga)