Pour ce faire, Galapagos est en train de concevoir un nouveau siège. "Nous regardons un bâtiment qui pourrait abriter 400 personnes. En ce qui concerne l'emplacement, nous préférons Malines", précise Onno van de Stolpe.

Galapagos, qui fait partie du Bel 20, a levé en 2015 275 millions de dollars via une introduction sur la Bourse technologique Nasdaq (Wall Street). La société belge a également conclu un contrat de distribution avec l'Américain Gilead pour son médicament contre l'arthrite rhumatoïde, ce qui devrait lui rapporter des revenus substantiels. "Pour la première fois, l'argent n'est plus un facteur limitant, contrairement au nombre de travailleurs et à notre capacité à réaliser des choses", poursuit le CEO. "Nous avons ouvert 50 postes, principalement en Belgique."

L'année 2017 de Galapagos devrait notamment être rythmée par ses recherches d'une thérapie contre la mucoviscidose via la combinaison de trois médicaments en un.

Pour ce faire, Galapagos est en train de concevoir un nouveau siège. "Nous regardons un bâtiment qui pourrait abriter 400 personnes. En ce qui concerne l'emplacement, nous préférons Malines", précise Onno van de Stolpe. Galapagos, qui fait partie du Bel 20, a levé en 2015 275 millions de dollars via une introduction sur la Bourse technologique Nasdaq (Wall Street). La société belge a également conclu un contrat de distribution avec l'Américain Gilead pour son médicament contre l'arthrite rhumatoïde, ce qui devrait lui rapporter des revenus substantiels. "Pour la première fois, l'argent n'est plus un facteur limitant, contrairement au nombre de travailleurs et à notre capacité à réaliser des choses", poursuit le CEO. "Nous avons ouvert 50 postes, principalement en Belgique."L'année 2017 de Galapagos devrait notamment être rythmée par ses recherches d'une thérapie contre la mucoviscidose via la combinaison de trois médicaments en un.