Le nouvel ensemble sera le numéro un mondial parmi les groupes offrant des services et des prestations de sécurité aux entreprises, a indiqué G4S dans un communiqué. Il emploiera plus d'un million de salariés au total dans plus de 130 pays, pour un chiffre d'affaires combiné de 15,9 milliards de livres (18,1 milliards d'euros).

En Belgique, un conseil d'entreprise extraordinaire se tiendra jeudi à la suite de cette annonce. Les syndicats pensent que l'opération n'aura pas de conséquence sur l'emploi dans notre pays. ISS est présent à Bruxelles, Floreffe et dans plusieurs villes flamandes.

ISS a précisé, dans un communiqué distinct, que le groupe issu de la fusion des deux entreprises serait coté sur les Bourses de Londres et Copenhague.

Fondé en 1901, ISS offre toute une gamme de services aux entreprises, depuis le nettoyage à la restauration en passant par le gardiennage et le jardinage. Il avait renoncé en mars à son introduction en Bourse en raison de la volatilité des marchés financiers.

Le président du conseil d'administration d'ISS, Ole Andersen, a salué ce lundi le rapprochement de deux entreprises qu'il juge "complémentaires".

Trends.be, avec Belga

Le nouvel ensemble sera le numéro un mondial parmi les groupes offrant des services et des prestations de sécurité aux entreprises, a indiqué G4S dans un communiqué. Il emploiera plus d'un million de salariés au total dans plus de 130 pays, pour un chiffre d'affaires combiné de 15,9 milliards de livres (18,1 milliards d'euros). En Belgique, un conseil d'entreprise extraordinaire se tiendra jeudi à la suite de cette annonce. Les syndicats pensent que l'opération n'aura pas de conséquence sur l'emploi dans notre pays. ISS est présent à Bruxelles, Floreffe et dans plusieurs villes flamandes. ISS a précisé, dans un communiqué distinct, que le groupe issu de la fusion des deux entreprises serait coté sur les Bourses de Londres et Copenhague. Fondé en 1901, ISS offre toute une gamme de services aux entreprises, depuis le nettoyage à la restauration en passant par le gardiennage et le jardinage. Il avait renoncé en mars à son introduction en Bourse en raison de la volatilité des marchés financiers. Le président du conseil d'administration d'ISS, Ole Andersen, a salué ce lundi le rapprochement de deux entreprises qu'il juge "complémentaires". Trends.be, avec Belga