Le Néerlandais Frans Muller, 52 ans, deviendra vendredi le nouveau CEO de Delhaize. Il est actif dans le secteur de la distribution depuis plus de 15 ans, essentiellement au sein de Metro Cash & Carry. Le nouveau CEO a loué les "fortes valeurs de Delhaize" ainsi que "l'excellence attachée aux produits alimentaires". "Dès demain, je continuerai à développer ce qui fait la force de Delhaize", a-t-il ajouté. "Nous devons toujours être excellents. Nous avons une position de leader dans beaucoup de marchés, de bonnes marques et nous devons poursuivre cela", a-t-il dit en soulignant qu'il était "fier désormais de travailler pour Delhaize".

Interrogé sur les priorités qu'il compte mettre en oeuvre, Frans Muller a déclaré qu'il fallait "lui donner encore un peu de temps".

Pierre-Olivier Beckers, qui quittera vendredi son poste d'administrateur délégué du groupe de distribution alimentaire, recevra une indemnité de départ de 7,6 millions d'euros, correspondant à 18 mois de rémunération. M. Beckers, qui a récemment été réélu à la présidence du Comité olympique et interfedéral belge (COIB), restera disponible pour conseiller le nouveau CEO jusqu'à la fin de l'année et continuera ensuite à siéger au conseil d'administration à titre non exécutif.

Le Néerlandais Frans Muller, 52 ans, deviendra vendredi le nouveau CEO de Delhaize. Il est actif dans le secteur de la distribution depuis plus de 15 ans, essentiellement au sein de Metro Cash & Carry. Le nouveau CEO a loué les "fortes valeurs de Delhaize" ainsi que "l'excellence attachée aux produits alimentaires". "Dès demain, je continuerai à développer ce qui fait la force de Delhaize", a-t-il ajouté. "Nous devons toujours être excellents. Nous avons une position de leader dans beaucoup de marchés, de bonnes marques et nous devons poursuivre cela", a-t-il dit en soulignant qu'il était "fier désormais de travailler pour Delhaize". Interrogé sur les priorités qu'il compte mettre en oeuvre, Frans Muller a déclaré qu'il fallait "lui donner encore un peu de temps". Pierre-Olivier Beckers, qui quittera vendredi son poste d'administrateur délégué du groupe de distribution alimentaire, recevra une indemnité de départ de 7,6 millions d'euros, correspondant à 18 mois de rémunération. M. Beckers, qui a récemment été réélu à la présidence du Comité olympique et interfedéral belge (COIB), restera disponible pour conseiller le nouveau CEO jusqu'à la fin de l'année et continuera ensuite à siéger au conseil d'administration à titre non exécutif.