La branche touristique de Fosun contrôlerait alors les activités de tour-opérateur de Thomas Cook, présent en Belgique, et une part minoritaire dans la structure aéronautique de la société. Une partie de la dette de Thomas Cook serait aussi absorbée. Fosun, coté à la Bourse de Hong Kong, également actif dans les domaines des assurances et des médicaments, détient déjà 18% environ de Thomas Cook, faisant de lui l'actionnaire principal.