Au début de l'année 2016, 116.146 personnes percevaient un revenu d'intégration chaque mois. La réforme du chômage avec la limitation dans le temps du droit à une allocation d'insertion professionnelle, entrée en vigueur le 1er janvier 2015, a entraîné une hausse de 8,6% des bénéficiaires du RIS. A ceux-ci s'ajoutent une augmentation du nombre de personnes vulnérables (+2,3%) et une hausse du nombre de réfugiés reconnus (+2,3%). Il s'agit d'une hausse considérable, puisque les bénéficiaires du RIS avaient crû de 3,4 et 3,8% en 2013 et 2014. Cette évolution s'observe dans toutes les régions (+9,8% en Flandre, +9,3% à Bruxelles et +17,4% en Wallonie). Le SPP Intégration sociale s'attend à une hausse "d'au moins 10%" en 2016, avec une tranche plus importante de réfugiés reconnus au fil du temps. Le revenu d'intégration sociale est un revenu minimum destiné aux personnes qui ne disposent pas de ressources suffisantes. Il s'élève actuellement à 850 euros par mois pour une personne isolée. (Belga)

Au début de l'année 2016, 116.146 personnes percevaient un revenu d'intégration chaque mois. La réforme du chômage avec la limitation dans le temps du droit à une allocation d'insertion professionnelle, entrée en vigueur le 1er janvier 2015, a entraîné une hausse de 8,6% des bénéficiaires du RIS. A ceux-ci s'ajoutent une augmentation du nombre de personnes vulnérables (+2,3%) et une hausse du nombre de réfugiés reconnus (+2,3%). Il s'agit d'une hausse considérable, puisque les bénéficiaires du RIS avaient crû de 3,4 et 3,8% en 2013 et 2014. Cette évolution s'observe dans toutes les régions (+9,8% en Flandre, +9,3% à Bruxelles et +17,4% en Wallonie). Le SPP Intégration sociale s'attend à une hausse "d'au moins 10%" en 2016, avec une tranche plus importante de réfugiés reconnus au fil du temps. Le revenu d'intégration sociale est un revenu minimum destiné aux personnes qui ne disposent pas de ressources suffisantes. Il s'élève actuellement à 850 euros par mois pour une personne isolée. (Belga)