La diminution des volumes de courrier national était de -4,2% sur l'ensemble de l'année (-4,8% au 4e trimestre), "conforme aux attentes", selon bpost. La baisse du courrier domestique a été compensée par la hausse du volume des paquets, "grâce à la progression de l'e-commerce en Belgique". Bpost table sur une régression des volumes de courrier national de 5% en 2014. Au 4 trimestre, les ventes ont atteint 640,9 millions d'euros et le bénéfice net était de 52,7 millions d'euros (+52,7 millions).

La diminution des volumes de courrier national était de -4,2% sur l'ensemble de l'année (-4,8% au 4e trimestre), "conforme aux attentes", selon bpost. La baisse du courrier domestique a été compensée par la hausse du volume des paquets, "grâce à la progression de l'e-commerce en Belgique". Bpost table sur une régression des volumes de courrier national de 5% en 2014. Au 4 trimestre, les ventes ont atteint 640,9 millions d'euros et le bénéfice net était de 52,7 millions d'euros (+52,7 millions).