"Ces chiffres élevés continuent de témoigner d'une tension sur le marché du travail", commente la ministre. "Ce mois-ci, nous constatons à nouveau une forte augmentation du nombre d'offres d'emploi qui ne nécessitent pas de diplôme. Cela peut offrir de nombreuses opportunités aux personnes peu qualifiées." La ministre se félicite également que certains secteurs durement touchés par la crise du coronavirus en 2020, comme l'horeca et la culture, aient recherché davantage de personnel l'année dernière. (Belga)

"Ces chiffres élevés continuent de témoigner d'une tension sur le marché du travail", commente la ministre. "Ce mois-ci, nous constatons à nouveau une forte augmentation du nombre d'offres d'emploi qui ne nécessitent pas de diplôme. Cela peut offrir de nombreuses opportunités aux personnes peu qualifiées." La ministre se félicite également que certains secteurs durement touchés par la crise du coronavirus en 2020, comme l'horeca et la culture, aient recherché davantage de personnel l'année dernière. (Belga)