Le contrat, qui court jusqu'en 2044, a été signé lundi entre Qatar Terminal Limited (QTL), filiale de Qatar Petroleum, et Fluxys LNG, filiale de Fluxys Belgium, en présence du ministre qatari de l'Énergie, Saad Sherida Al-Kaabi, et de son homologue belge Marie-Christine Marghem, est-il précisé dans un communiqué.

Le montant de l'accord est évalué à environ 1 milliard d'euros, a précisé Fluxys à l'AFP.

"Ce contrat permet (...) de renforcer la position" du port de Zeebruges "en tant que porte d'entrée polyvalente du GNL (gaz naturel liquéfié, ndlr) en Europe", a souligné Pascal De Buck, PDG de Fluxys Belgium.

"Nous continuons de nous engager à soutenir les politiques énergétiques de l'UE et à fournir à l'Europe un approvisionnement fiable en énergie", a commenté le ministre qatari Al-Kaabi, se félicitant de ce "contrat historique".

Selon Mme Marghem, le Qatar fournit environ 15% de la consommation de gaz de la Belgique.