Vendredi après-midi, une réunion tri-partite associant direction locale, syndicats et la fédération sectorielle Febeg (Fédération Belge des Entreprises Electriques et Gazières) a permis de mettre fin au conflit social. "La direction locale s'est engagée à supprimer les lettres de reproches formulées aux délégués", a indiqué M. Pirotton, annonçant la levée progressive du piquet de grève à partir de 21h00. L'accès de la centrale était bloqué depuis mardi. Le conflit portait principalement sur deux missives de remontrances envoyées par la direction à des représentants du personnel qui avaient encadré une action spontanée d'agents de maintenance. (Belga)

Vendredi après-midi, une réunion tri-partite associant direction locale, syndicats et la fédération sectorielle Febeg (Fédération Belge des Entreprises Electriques et Gazières) a permis de mettre fin au conflit social. "La direction locale s'est engagée à supprimer les lettres de reproches formulées aux délégués", a indiqué M. Pirotton, annonçant la levée progressive du piquet de grève à partir de 21h00. L'accès de la centrale était bloqué depuis mardi. Le conflit portait principalement sur deux missives de remontrances envoyées par la direction à des représentants du personnel qui avaient encadré une action spontanée d'agents de maintenance. (Belga)