D'après le planning établi par la direction, le traitement des produits secs - Logistics Nivelles approvisionne les magasins Carrefour un peu partout en Belgique - fermera dès septembre prochain et les autres départements suivront. Comme convenu dans le premier protocole d'accord conclu entre les syndicats et la direction en décembre dernier, les premiers licenciements interviendront à partir du 1er juillet 2022. En ce qui concerne les conditions de départ, les discussions sur le plan social sont entrées dans une phase finale, d'après les représentants des travailleurs. Les grands principes sont fixés et les réunions du conseil d'entreprise servent désormais à s'accorder sur les détails du futur accord. Certains points restent tout de même à régler et une nouvelle réunion aura lieu la semaine prochaine. "Le contenu du plan social sera présenté au personnel pour approbation dès que chaque travailleur aura reçu, comme la direction l'a promis, un décompte détaillé sur sa situation personnelle au regard du plan social", indiquait jeudi soir le permanent CNE Didier Lebbe, qui espère que ce sera le cas le plus rapidement possible. (Belga)

D'après le planning établi par la direction, le traitement des produits secs - Logistics Nivelles approvisionne les magasins Carrefour un peu partout en Belgique - fermera dès septembre prochain et les autres départements suivront. Comme convenu dans le premier protocole d'accord conclu entre les syndicats et la direction en décembre dernier, les premiers licenciements interviendront à partir du 1er juillet 2022. En ce qui concerne les conditions de départ, les discussions sur le plan social sont entrées dans une phase finale, d'après les représentants des travailleurs. Les grands principes sont fixés et les réunions du conseil d'entreprise servent désormais à s'accorder sur les détails du futur accord. Certains points restent tout de même à régler et une nouvelle réunion aura lieu la semaine prochaine. "Le contenu du plan social sera présenté au personnel pour approbation dès que chaque travailleur aura reçu, comme la direction l'a promis, un décompte détaillé sur sa situation personnelle au regard du plan social", indiquait jeudi soir le permanent CNE Didier Lebbe, qui espère que ce sera le cas le plus rapidement possible. (Belga)