Parvenir à franchir toutes ces étapes d'ici à début avril, période initialement envisagée pour les premiers licenciements, est un véritable défi, a reconnu la porte-parole. Le terme de la phase 1, dont une réunion est programmée jeudi, est par exemple difficile à estimer. "Il faut répondre à l'ensemble des questions des représentants du personnel", a précisé la porte-parole. (Belga)

Parvenir à franchir toutes ces étapes d'ici à début avril, période initialement envisagée pour les premiers licenciements, est un véritable défi, a reconnu la porte-parole. Le terme de la phase 1, dont une réunion est programmée jeudi, est par exemple difficile à estimer. "Il faut répondre à l'ensemble des questions des représentants du personnel", a précisé la porte-parole. (Belga)