"C'était une discussion décevante", a jugé Danny Absillis du syndicat flamand ABVV. Les syndicats demandent davantage de clarté de la direction, qui a annoncé vendredi dernier la fermeture du site, menaçant l'emploi de 276 personnes. Les travailleurs sont partis en grève dès le week-end dernier et ne devraient pas reprendre le travail avant lundi. "Nous espérons que la direction prendra la concertation sociale au sérieux lors de la prochaine réunion", souligne Danny Absillis. (Belga)