La procédure Renault comprend deux phases successives. La première dite d'information et de consultation permet aux syndicats et à la direction d'échanger sur la situation de l'entreprise. Les syndicats de Caterpillar ont d'ores et déjà annoncé vouloir recevoir l'étude sur laquelle le groupe Caterpillar s'est appuyé pour prendre la décision de fermer le site de Gosselies. Lors de l'annonce, Mark Thompson, le directeur financier du groupe, avait invoqué des raisons liées à la taille du site, à ses surcapacités de production ainsi qu'à la possibilité de poursuivre ailleurs à moindres coûts les mêmes productions. La seconde phase consiste, quant à elle, en le versement d'une indemnité spéciale. (Belga)