"Vendredi dernier, des avancées dans les négociations ont été obtenues en termes d'enveloppe sociale ou encore de régime de chômage avec complément d'entreprise", a indiqué Antonio Zonca, permanent FGTB. Selon Emmanuel Chemello, permanent CSC, les conditions de départ liées à l'ancienneté ont été revues à la hausse par la direction par rapport aux premières propositions. Pour autant, direction et syndicats sont encore au c?ur des négociations selon Emmanuel Chemello. "Malgré des avancées obtenues vendredi, syndicats et direction n'en sont pas à parler de détails encore", a-t-il indiqué. Le tout, selon lui, dans un contexte qui reste tendu entre les attentes des travailleurs et la mise en demeure décidée la semaine dernière par Caterpillar SARL, l'entité au sein du groupe considérée comme le donneur d'ordre de l'usine carolo. Mardi, une nouvelle séance de négociations est programmée entre les syndicats ouvriers et la direction de Caterpillar Belgium. (Belga)

"Vendredi dernier, des avancées dans les négociations ont été obtenues en termes d'enveloppe sociale ou encore de régime de chômage avec complément d'entreprise", a indiqué Antonio Zonca, permanent FGTB. Selon Emmanuel Chemello, permanent CSC, les conditions de départ liées à l'ancienneté ont été revues à la hausse par la direction par rapport aux premières propositions. Pour autant, direction et syndicats sont encore au c?ur des négociations selon Emmanuel Chemello. "Malgré des avancées obtenues vendredi, syndicats et direction n'en sont pas à parler de détails encore", a-t-il indiqué. Le tout, selon lui, dans un contexte qui reste tendu entre les attentes des travailleurs et la mise en demeure décidée la semaine dernière par Caterpillar SARL, l'entité au sein du groupe considérée comme le donneur d'ordre de l'usine carolo. Mardi, une nouvelle séance de négociations est programmée entre les syndicats ouvriers et la direction de Caterpillar Belgium. (Belga)