"Chacun peut soutenir le financement des besoins de l'armée et du budget d'Etat en acquérant nos obligations militaires", a écrit le ministre des Finances Serguiï Martchenko sur sa page Facebook, précisant que les premières enchères se tiendraient mardi. Ces obligations, d'une valeur nominale de 1.000 hryvnias (environ 30 euros), seront émises pour un an, et leur rendement sera déterminé lors des enchères, a précisé le ministère des Finances dans un communiqué. Le montant total de cette émission n'a pas été précisé. "Votre contribution au soutien des défenseurs ukrainiens est extrêmement importante en ce moment crucial pour l'Ukraine", a souligné le ministère. La Russie a envahi l'Ukraine le 24 février, avec frappes aériennes, tirs d'artillerie et de missiles contre de nombreuses régions ukrainiennes. Ces attaques ont fait des centaines de morts parmi les civils et causé de graves dommages aux infrastructures de ce pays, jusqu'alors un des plus pauvres d'Europe. (Belga)

"Chacun peut soutenir le financement des besoins de l'armée et du budget d'Etat en acquérant nos obligations militaires", a écrit le ministre des Finances Serguiï Martchenko sur sa page Facebook, précisant que les premières enchères se tiendraient mardi. Ces obligations, d'une valeur nominale de 1.000 hryvnias (environ 30 euros), seront émises pour un an, et leur rendement sera déterminé lors des enchères, a précisé le ministère des Finances dans un communiqué. Le montant total de cette émission n'a pas été précisé. "Votre contribution au soutien des défenseurs ukrainiens est extrêmement importante en ce moment crucial pour l'Ukraine", a souligné le ministère. La Russie a envahi l'Ukraine le 24 février, avec frappes aériennes, tirs d'artillerie et de missiles contre de nombreuses régions ukrainiennes. Ces attaques ont fait des centaines de morts parmi les civils et causé de graves dommages aux infrastructures de ce pays, jusqu'alors un des plus pauvres d'Europe. (Belga)