Comme d'autres entreprises du secteur agro-alimentaire, BellaVie est présente cette semaine à Dubaï dans le cadre de la semaine Wallonie-Bruxelles à l'Exposition universelle."Nos produits sont composés de probiotiques, de prébiotiques mais aussi de nutraceutiques soigneusement sélectionnés - des vitamines reconnues pour leur action bénéfique sur notre santé", a .expliqué Olivier Raimond. "Nous étions venus en juin à Dubaï à l'occasion du salon Arab Health. Nous y avions noué des contacts qui ont abouti à la signature de ce contrat avec un partenaire capable d'assurer la distribution de nos produits aux Emirats Arabes Unis", a-t-il ajouté. BellaVie et ses compléments alimentaires destinés notamment à renforcer le système immunitaire, à gérer le stress, à réguler le cholestérol ou encore à lutter contre les infections urinaires, est déjà présente au Maroc, en Algérie, en Allemagne ou encore en Italie. Mais bizarrement, pas en Belgique. "A l'origine, nous avions conçu nos produits pour une distribution à l'international. Aujourd'hui, nous cherchons également un distributeur en Belgique", malgré la concurrence qui y est forte et la crise sanitaire qui continue à freiner les investisseurs, a encore expliqué Olivier Raimond. "Nous sommes en prospection avancée dans une quarantaine de pays, dont le nôtre", a-t-il conclu. (Belga)

Comme d'autres entreprises du secteur agro-alimentaire, BellaVie est présente cette semaine à Dubaï dans le cadre de la semaine Wallonie-Bruxelles à l'Exposition universelle."Nos produits sont composés de probiotiques, de prébiotiques mais aussi de nutraceutiques soigneusement sélectionnés - des vitamines reconnues pour leur action bénéfique sur notre santé", a .expliqué Olivier Raimond. "Nous étions venus en juin à Dubaï à l'occasion du salon Arab Health. Nous y avions noué des contacts qui ont abouti à la signature de ce contrat avec un partenaire capable d'assurer la distribution de nos produits aux Emirats Arabes Unis", a-t-il ajouté. BellaVie et ses compléments alimentaires destinés notamment à renforcer le système immunitaire, à gérer le stress, à réguler le cholestérol ou encore à lutter contre les infections urinaires, est déjà présente au Maroc, en Algérie, en Allemagne ou encore en Italie. Mais bizarrement, pas en Belgique. "A l'origine, nous avions conçu nos produits pour une distribution à l'international. Aujourd'hui, nous cherchons également un distributeur en Belgique", malgré la concurrence qui y est forte et la crise sanitaire qui continue à freiner les investisseurs, a encore expliqué Olivier Raimond. "Nous sommes en prospection avancée dans une quarantaine de pays, dont le nôtre", a-t-il conclu. (Belga)