Désormais, Ethias n'investira donc plus directement dans le tabac. Le secteur de l'armement était déjà en grande partie exclu de la politique d'investissement de l'assureur, de même que le charbon. L'assureur, dont les actifs financiers atteignent environ 18 milliards d'euros, dont une part importante provient d'argent public, entend ainsi avoir une approche "rigoureuse, éthique et transparente dans la gestion" de ses actifs.

Le code d'investissement éthique d'Ethias comprend une liste excluant plus d'une centaine d'entreprises. Ces sociétés exclues sont celles qui ne sont pas alignées avec les 10 principes du Pacte Mondial des Nations Unies qui concernent les droits de l'homme, le droit du travail, l'environnement et la lutte contre la corruption et/ou qui sont impliquées dans l'armement (controversé ou conventionnel) et/ou dans le charbon et/ou dans le tabac.

On retrouve dans la liste noire des entreprises comme Alphabet, la maison mère de Google, Amazon, Volkswagen, Airbus, The Coca-Cola Company, Twitter ou British American Tobacco

Le code d'investissement éthique comporte également une liste noire de pays "applicable aux obligations gouvernementales".

Deux notions sont retenues: les pays à fiscalité avantageuse et les pays les moins bien notés sur la base des dimensions environnementale, sociale et de gouvernance telles que définies par la société spécialisée Vigeo Eiris. On y retrouve notamment l'Arabie saoudite, la Chine, l'Inde, Monaco, le Pakistan ou le Qatar.