La FGTB constate que la flambée des prix de l'énergie "touche lourdement les revenus les plus faibles, mais affecte également des ménages qui n'avaient jamais rencontré de difficultés financières auparavant." Le syndicat socialiste demande aussi "une meilleure automaticité dans l'application du tarif social" car "de nombreux ménages ayant droit au tarif social n'ont pas introduit de demande pour l'obtenir". La FGTB souhaite en outre "une nouvelle base d'attribution du tarif social, qui tient compte de celles et ceux qui sont actuellement privés de ce droit, malgré un faible revenu (familles monoparentales, pensions basses, etc)." Pour financer ces différentes mesures, le syndicat socialiste suggère au gouvernement d'utiliser "les bénéfices excédentaires de certains producteurs d'énergie - notamment l'exploitant des centrales nucléaires" ou d'augmenter "les droits d'accises pour les gros consommateurs". (Belga)

La FGTB constate que la flambée des prix de l'énergie "touche lourdement les revenus les plus faibles, mais affecte également des ménages qui n'avaient jamais rencontré de difficultés financières auparavant." Le syndicat socialiste demande aussi "une meilleure automaticité dans l'application du tarif social" car "de nombreux ménages ayant droit au tarif social n'ont pas introduit de demande pour l'obtenir". La FGTB souhaite en outre "une nouvelle base d'attribution du tarif social, qui tient compte de celles et ceux qui sont actuellement privés de ce droit, malgré un faible revenu (familles monoparentales, pensions basses, etc)." Pour financer ces différentes mesures, le syndicat socialiste suggère au gouvernement d'utiliser "les bénéfices excédentaires de certains producteurs d'énergie - notamment l'exploitant des centrales nucléaires" ou d'augmenter "les droits d'accises pour les gros consommateurs". (Belga)