Ces contrats "dormants" sont des contrats pour l'électricité ou le gaz qui ne se trouvent plus dans l'offre du fournisseur ou alors il s'agit de produits variables qui ont gardé le même nom mais qui ont été entretemps adaptés. Ces contrats dormants ne peuvent pas aujourd'hui être comparés avec ce qui est proposé sur le marché et représentent donc "un véritable problème", selon le directeur de la Creg, Laurent Jacquet. La Creg, qui rappelle la nécessité pour les consommateurs de continuer à comparer les prix et les offres, va suggérer au gouvernement de trouver une solution à ce problème dans le nouvel accord du consommateur, qui vise à protéger les consommateurs contre d'éventuelles pratiques abusives ou informations trompeuses dans leurs relations avec les fournisseurs d'énergie. (Belga)

Ces contrats "dormants" sont des contrats pour l'électricité ou le gaz qui ne se trouvent plus dans l'offre du fournisseur ou alors il s'agit de produits variables qui ont gardé le même nom mais qui ont été entretemps adaptés. Ces contrats dormants ne peuvent pas aujourd'hui être comparés avec ce qui est proposé sur le marché et représentent donc "un véritable problème", selon le directeur de la Creg, Laurent Jacquet. La Creg, qui rappelle la nécessité pour les consommateurs de continuer à comparer les prix et les offres, va suggérer au gouvernement de trouver une solution à ce problème dans le nouvel accord du consommateur, qui vise à protéger les consommateurs contre d'éventuelles pratiques abusives ou informations trompeuses dans leurs relations avec les fournisseurs d'énergie. (Belga)