"Nous constatons qu'en Belgique francophone, il y a encore de la place pour des acteurs forts de l'e-commerce qui peuvent tirer le marché vers le haut. D'une certaine manière, l'offre crée aussi la demande. Nous nous attendons donc à ce que l'arrivée de Coolblue et Bol.com dans l'espace francophone stimule la dynamique du marché dans les mois et années à venir", souligne Sofie Geeroms, directrice de BeCommerce.

Sur l'ensemble du pays, 8,4 milliards d'euros ont été dépensés au cours des trois premiers trimestres, une hausse de 6% par rapport à la même période l'an dernier. L'association estime que le cap des 11 milliards d'euros de dépenses devrait être franchi cette année alors que le bilan record de 2018 s'était arrêté à 10,7 milliards.

"La catégorie Santé & Cosmétique a connu la plus forte hausse en 2019 avec un tiers de dépenses en plus cette année par rapport aux neuf premiers mois de 2018. Si l'on ne considère que le troisième trimestre, on constate que la catégorie Jouets enregistre la plus forte hausse (+25%) par rapport au troisième trimestre 2018", détaille Mme Geeroms.

"Nous constatons qu'en Belgique francophone, il y a encore de la place pour des acteurs forts de l'e-commerce qui peuvent tirer le marché vers le haut. D'une certaine manière, l'offre crée aussi la demande. Nous nous attendons donc à ce que l'arrivée de Coolblue et Bol.com dans l'espace francophone stimule la dynamique du marché dans les mois et années à venir", souligne Sofie Geeroms, directrice de BeCommerce. Sur l'ensemble du pays, 8,4 milliards d'euros ont été dépensés au cours des trois premiers trimestres, une hausse de 6% par rapport à la même période l'an dernier. L'association estime que le cap des 11 milliards d'euros de dépenses devrait être franchi cette année alors que le bilan record de 2018 s'était arrêté à 10,7 milliards. "La catégorie Santé & Cosmétique a connu la plus forte hausse en 2019 avec un tiers de dépenses en plus cette année par rapport aux neuf premiers mois de 2018. Si l'on ne considère que le troisième trimestre, on constate que la catégorie Jouets enregistre la plus forte hausse (+25%) par rapport au troisième trimestre 2018", détaille Mme Geeroms.