En images: Derrière les murs de la NSA

En images: Derrière les murs de la NSA
Lorsqu'elle a été fondée en 1952, la NSA employait un peu moins de 9.000 personnes. Son personnel a fluctué au fil des ans et du climat politique international, même si l'on constate, au final, une hausse générale. Depuis les attentats du 11 septembre 2001 à New York, la NSA compte plus de 30.000 personnes. En 2009, ce chiffre serait monté à 35.000. © Reuters

Personnel en hausse © Reuters

Lorsqu'elle a été fondée en 1952, la NSA employait un peu moins de 9.000 personnes. Son personnel a fluctué au fil des ans et du climat politique international, même si l'on constate, au final, une hausse générale. Depuis les attentats du 11 septembre 2001 à New York, la NSA compte plus de 30.000 personnes. En 2009, ce chiffre serait monté à 35.000.

Légal ou pas? © Reuters

Que les autorités américaines aient établi des programmes de surveillance n'a rien d'étonnant ni de choquant. Ce qui surprend plus, c'est leur ampleur et ce qui suscite de vrais débats, c'est la légalité de ces opérations. Dans leur lutte contre le terrorisme, les USA ont voté la section 215 du Patriot Act (en 2001) qui redéfinit le cadre législatif de la guerre contre les terroristes. Il permet la collecte d'informations (et la surveillance) sans ordonnance judiciaire ni mandat. Néanmoins, les défenseurs des libertés individuelles s'opposent à ce type de méthodes...

Sélection des infos capturées

Le mode d'action de la NSA? Placer des filtres aux jonctions spécifiques où les infrastructures étrangères se connectent aux câbles américains. D'après d'anciens officiels de l'agence, l'organisation disposerait d'une douzaine de filtres, notamment sur les câbles sous-marins. Les programmes de la NSA fonctionnent selon différentes méthodes : XKeyscore, par exemple, intercepte des données contenues dans les e-mails et des informations de connexion aux réseaux sociaux.

Puissance gigantesque © ThinkStock

Pour être en mesure d'analyser la masse d'informations qui transite par chez elle, la NSA s'est, au fil des ans, équipée de capacités de calcul et de stockage gigantesques. Ainsi, son nouveau centre de données actuellement en construction dans l'Utah devrait être en mesure de stocker l'équivalent de 250 milliards de DVD ! Soit 500 trillions (500.000.000.000.000.000.000) de pages de texte ! Et la NSA disposerait d'une bonne dizaine de centres connus...

Sources d'information © Reuters

La généralisation informatique de ces dernières décennies et le développement des nouvelles technologies et des données qu'elles génèrent, facilitent grandement la collecte de données. La NSA s'appuie le plus souvent sur des firmes commerciales pour capter les informations qui l'intéressent : données d'appels téléphoniques, trafic internet, etc. Si la NSA est surtout mandatée par le Foreign Intelligence Surveillance Court pour surveiller les ressortissants étrangers, il lui arrive inévitablement d'intercepter des communications d'Américains. Théoriquement, selon le Wall Street Journal, la NSA a les capacités d'accéder à 75 % du trafic internet aux USA.

I want your datas! © Reuters

56.000 E-MAILS PRIVÉS de citoyens américains auraient été interceptés chaque année entre 2008 et 2011 par la NSA. 250 MILLIONS D'E-MAILS en provenance du monde entier passeraient chaque année sous l'oeil indiscret des programmes de la NSA. 2 MILLIARDS DE DOLLARS, c'est le montant estimé pour la création du nouveau centre de données de la NSA situé à Bluffdale dans l'Utah. Un bâtiment de 100.000 m2 dont 10.000 m2 rien que pour abriter des serveurs.