En images: Ces créatifs qui sortent du lot!

En images: Ces créatifs qui sortent du lot!
Les publicitaires connaissent bien la force des reprises, même s'ils n'ont pas toujours utilisé ce terme. Divers slogans ont été réutilisés à maintes reprises dans différentes situations, des écoles maternelles aux débats présidentiels. © HARVARD BUSINESS REVIEW/NEW YORK TIMES SYNDICATE

Variations sur un même thème © HARVARD BUSINESS REVIEW/NEW YORK TIMES SYNDICATE

Les publicitaires connaissent bien la force des reprises, même s'ils n'ont pas toujours utilisé ce terme. Divers slogans ont été réutilisés à maintes reprises dans différentes situations, des écoles maternelles aux débats présidentiels.

Variations sur un même thème © HARVARD BUSINESS REVIEW/NEW YORK TIMES SYNDICATE

Aujourd'hui, Wonderful Pistachios reprend et réadapte dans ses publicités des séquences, des infos, des clips, etc., qui cartonnent par ailleurs : par exemple un petit film sur un blaireau (vu 60 millions de fois sur YouTube).

Variations sur un même thème © HARVARD BUSINESS REVIEW/NEW YORK TIMES SYNDICATE

C'est ainsi que la désormais célèbre vidéo du Gangnam Style a été revisitée pour les passionnés de robots en une version Transformers (et par Wonderful Pistachios !).

La publicité ludique © HARVARD BUSINESS REVIEW/NEW YORK TIMES SYNDICATE

Nombreuses sont les publicités déjà intégrées aux jeux vidéo. Mais la nouvelle tendance consiste plutôt à intégrer le jeu à la publicité. C'est peut-être d'ailleurs le seul moyen de maintenir l'intérêt du public suffisamment longtemps pour faire passer le message. Un spot de Coca-Cola Chine destiné à Hong Kong a ainsi invité les téléspectateurs à utiliser leur smartphone pour attraper des capsules de bouteilles qui traversaient l'écran.

Tous ensemble, tous... © HARVARD BUSINESS REVIEW/NEW YORK TIMES SYNDICATE

La campagne "Daily Twist" de Nabisco pour les biscuits Oreo est un bel exemple de réussite. Pour fêter son centenaire de la marque, la marque Oreo a proposé quotidiennement une nouvelle version du biscuit en lien avec l'actualité de la journée, et ce, pendant 100 jours. Le public était invité à proposer un événement chaque matin et à voter ensuite pour son biscuit préféré. Les partages de la page Facebook d'Oreo ont ainsi augmenté de 4.400 % par rapport aux trois mois précédant le lancement de la campagne. Bon nombre de participants ont même quitté leur chaise pour aller s'acheter des Oreo.

S'approprier un monde plutôt que s'y immiscer © HARVARD BUSINESS REVIEW/NEW YORK TIMES SYNDICATE

Dernièrement, une campagne a révélé jusqu'où le spécialiste en marketing peut aller pour intégrer son annonce au contexte environnant.

S'approprier un monde plutôt que s'y immiscer © HARVARD BUSINESS REVIEW/NEW YORK TIMES SYNDICATE

Après avoir collaboré sur plusieurs gammes de produits, les distributeurs Target et Neiman Marcus ont décidé de faire ensemble de la publicité dans la série Revenge, diffusée sur ABC.

S'approprier un monde plutôt que s'y immiscer © HARVARD BUSINESS REVIEW/NEW YORK TIMES SYNDICATE

Ensuite, pour aller encore plus loin, elles ont engagé les acteurs de la série pour jouer leur rôle dans cinq films publicitaires. Il s'agissait sans conteste d'une publicité (Target et Neiman Marcus y étaient clairement mentionnés). Cependant, en empruntant tous les éléments que les téléspectateurs avaient choisi de regarder et en faisant de ces spots publicitaires "une histoire dans l'histoire", les marketers les ont rendus incontournables.

La responsabilité sociétale © HARVARD BUSINESS REVIEW/NEW YORK TIMES SYNDICATE

Le géant britannique Marks & Spencer a lancé sa campagne de shwopping (une contraction des mots "shopping" et "swapping", qui signifie échange). Ce concept invite les consommateurs à sélectionner une pièce de leur garde-robe pour la recycler, avant de se ruer dans les boutiques pour s'offrir les dernières collections.

La responsabilité sociétale © HARVARD BUSINESS REVIEW/NEW YORK TIMES SYNDICATE

M&S simplifie cette approche grâce à un partenariat avec Oxfam et des espaces réservés au recyclage dans les boutiques. Mais vous pouvez tout aussi bien décider de garder vos vieux trucs et de ne pas en acheter de nouveaux.

La bonne dose d'humour © HARVARD BUSINESS REVIEW/NEW YORK TIMES SYNDICATE

En mars 2009, Kia Motors Amérique a diffusé une petite publicité amusante pour son nouveau modèle, la Soul. Pour illustrer la routine abêtissante des trajets quotidiens, la marque a montré une route encombrée de roues pour hamsters. Une Soul arrive, une vitre s'abaisse et les hamsters dans la voiture, au rythme de la musique, narguent leurs compagnons de route avec leur "nouvelle façon de rouler". Depuis lors, Kia a systématiquement fait appel à ses hamsters pour leur humour bon enfant.