La dette atteint ainsi 2.650,1 milliards d'euros et le déficit 211,5 milliards d'euros, même si la dérive des finances publiques est un peu moins importante que ce à quoi s'attendait le gouvernement, qui tablait sur un déficit de 11,3% et une dette d'environ 120%. En 2019, avant la crise, la dette s'affichait à 97,6% du PIB et le déficit à 3,1% Mais la pandémie de Covid-19 a fait plonger l'économie française, avec une récession de 8,2% en 2020, et poussé le gouvernement à soutenir massivement l'économie pour éviter les faillites d'entreprises, privées d'activité par les restrictions sanitaires, et les suppressions d'emplois. (Belga)

La dette atteint ainsi 2.650,1 milliards d'euros et le déficit 211,5 milliards d'euros, même si la dérive des finances publiques est un peu moins importante que ce à quoi s'attendait le gouvernement, qui tablait sur un déficit de 11,3% et une dette d'environ 120%. En 2019, avant la crise, la dette s'affichait à 97,6% du PIB et le déficit à 3,1% Mais la pandémie de Covid-19 a fait plonger l'économie française, avec une récession de 8,2% en 2020, et poussé le gouvernement à soutenir massivement l'économie pour éviter les faillites d'entreprises, privées d'activité par les restrictions sanitaires, et les suppressions d'emplois. (Belga)